lacetgreg | 12 Oct 22:31 2005
Picon

[café filo] Suite

Bonsoir,

Bé alors ça roupille là-dedans? La période courante n'est-elle pas 
propice à la philosophie???

Ce msg fait suite à la conversation que j'avais eu avec Florian et 
Frederic (derniers msg 3839 & 3846 pour ceux que ça interesse) ce mois 
d'aout.

1/ Pour Florian

********* ""Pourquoi donc un tel engagement, si rien ne peut y venir à 
bout ? Est-ce le passage d'un moment de désespoir ?""

Le desespoir est l'état naturel des capacités de discernement. De 
Sénèque à Cioran, en passant par Kierkegaard. Euh, comment dit-on 
déjà, de quelqu'un qui est heureux?

*********** ""Je te comprends bien tout du long, ce qui prouve que 
même le philosophe esclave peut comprendre une philosophie activiste""

Comment pourais-tu comprendre alors que j'ai à peine effleuré le 
sujet? Non, le philosophe esclave ne peut pas comprendre une 
philosophie activiste. A la rigueur il peut ressentir les tenants, 
jamais il ne saurait imaginer les aboutissants

*********  ""Nous devenons de plus en plus des robots""

ça, c'est entrevoir les tenants

********  ""nous agissons en fonction d'un but, d'une exigence, le
bonheur commun dans la VIE""

Non; nous agissons pour le malheur commun dans la mort

*********  ""A quel moment veux-tu saisir cette base de LEGITIMITE ? 
Si un prochain msg il y a, pourrais-tu m'expliques à quoi
cela consiste.. Serait-ce le droit de tout exploité de tuer son 
exploiteur ?""

Nous voici au prochain msg. La légitimité consiste au droit de refuser 
de se soumettre à un contrat qu'on n'a pas signé, ici le contrat 
civilisateur. L'opératif à cet effet n'est qu'une question de 
circonstances et de sensibilité. Il n'y a que cette philosophie qui 
puisse être nommée 'Liberté', les autres 'Libertés' n'en sont pas, ou 
ne sont que des Ersatz

2/ Pour Frederic

************ ""Mais le libéralisme aussi est utopique car son dieu 
l'Economie prône la
liberté d'entreprendre et ses sujets croient au sacrosaint (là est
l'utopie) principe de régulation sociale par les échanges économiques
(d'où le social-libéralisme). Mais il y a les dommages collatéraux, 
ceux qui n'ont pas réussi à se faire au système et qui sont donc voué 
à vivre en marge portés par ce qu'on appelle l'espoir""

Non, il n'y a pas de dommages collatéraux. Les dommages sont 
unilatéraux et convenus d'avance comme de simples paramètres 
économiques. Un génocide organisé et maîtrisé, présenté comme le 
contrat civilisateur que j'évoquais ci-dessous.

Bonne soirée à tous

Greg

"Je suis, donc je pense" 
Liens Yahoo! Groupes

<*> Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à :
    http://fr.groups.yahoo.com/group/philosophie_france/

<*> Pour vous désincrire de ce groupe, envoyez un mail à :
    philosophie_france-desabonnement@...

<*> L'utilisation de Yahoo! Groupes est soumise à l'acceptation des :
    http://fr.docs.yahoo.com/info/utos.html


Gmane