serge_lesens | 2 Jan 20:22 2006
Picon

[café filo] Re : S'il n'y avait q'une seule chose à enseigner, ce serait quoi ?

Bonsoir Almo,

C'est peut-être une réponse facile, mais la chose à enseigner 
pourrait être "comment bien vivre une vie d'homme" en attendant la 
suite si suite il y a.

Serge

--- Dans philosophie_france@..., "disixg" <disixg <at> y...> a 
écrit
>
> S'il n'y avait qu'une seule chose à apprendre, ce serait quoi ?
> 
> Question absurde ?
> 
> Pas sûr, car je peux très bien imaginer que tous les mots ont un 
> dénominateur commun.
> 
> Alors me pourrais-tu éventuellement répondre, « ce ne peut être que 
> Dieu ». C'est ce que j'aurais répondu aussi. Mais, après réflexion, 
> je me reprendrais, car Dieu, même s'il existe, je ne le connais 
pas, 
> je ne peux le décrire. Il est peut-être là, mais il est trop 
> imprécis, infiniment indescriptible, donc sans efficacité pour 
> résoudre mes problèmes au quotidien.
> 
> Que ferais-je de Dieu pour réussir ma sauce ? Que ferai-je de Dieu 
> pour qu'on me réponde favorablement à mes CV ? Réussir ma sauce en 
> étant plus compétent ? Certes, mais alors Dieu devient la 
> compétence. Recevoir une réponde favorable à mes CV ? Mais alors 
> Dieu devient « ma demande qui convient pile à une offre ».
> 
> Evidemment, si tu dis que Dieu est Tout, aussi bien la compétence 
> que la justesse entre offre et demande, alors oui je veux bien 
> l'admettre, mais ça me sert à quoi le Tout, si je ne sais pas ce 
> qu'il y a dedans ? Tu ne répondrais pas à ma question : y a-t-il 
une 
> chose unique à connaître ?
> 
> J'en conclus : ce n'est pas Dieu. Alors c'est quoi cette chose qui, 
> si elle existait, suffirait à être enseignée comme seule et unique 
> réalité ? Je te propose de te laisser prendre au jeu. Pour toi, ce 
> serait quoi cette chose, en tout hypothèse où elle existerait ?
> 
> Almo
>

"Je suis, donc je pense" 

Gmane